Adaptation au froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adaptation au froid

Message  Cyril le Mar 4 Déc - 14:25

Bonjour à tous
Comme promis (mais avec un peu de retard) je vais vous énoncer brièvement les différentes stratégies de lutte ou d'adaptation au froid...

Ce premier paragraphe est uniquement destiné à vous informer des stratégies de résistance au gel chez les ectothermes, organismes ne possèdant que très peu de moyens pour réguler leur température interne....

Il existe deux grandes stratégies de résistance au gel :


L'intolérance au gel ou la surfusion: dans ce cas, les organismes vont éviter par tous les moyens de geler, synonyme de mort pour eux.... Pour cela, ils vont diminuer leur température de cristallisation de leur eau extracellulaire en éliminant les nucléateurs de glace (molécules induisant la formation des cristaux) et vont accumuler des cryoprotecteurs (molécules liant l'eau et la rendant indisponible pour la production de glace). Ainsi, les organismes vont pouvoir ne pas prendre en glace malgré une température extérieure négative.

La tolérance au gel: dans ce cas, les organismes vont essayer de prendre rapidement en glace (au niveau extracellulaire seulement) et vont contrôler leur prise en glace (afin d'éviter la formation des cristaux pouvant endommager les membranes). Ils vont donc synthétiser des nucléateurs de glace, accumuler des cryoprotecteurs à l'intérieur des cellules afin d'éviter la perte d'eau intracellulaire et le gel des cellules, et augmenter leur taux de protéines antigels (contrôle de la progression de la glace). Attention cependant, le taux de glace dans le corps doit se limiter au compartiment extracellulaire et ne doit pas dépasser 65% de l'eau totale du corps

Ces stratégies permettent à ces organismes de pouvoir passer l'hiver. Cependant, le simple fait de survivre ne suffit pas, il faut qu'ils puissent par la suite pouvoir se reproduire (notion de fitness).... sinon la résistance au gel n'aura servi à rien. Chacune de ces stratégies ayant un coût, l'organisme doit veiller, avant l'hiver, à constituer des réserves énergétiques suffisantes.

J'espère avoir été clair... pour toutes précisions, n'hésitez pas à réagir sur le forum


Cyril
avatar
Cyril
timide
timide

Nombre de messages : 11
Niveau et domaine de formation : Doctorant en Physiologie
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 26/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adaptation au froid

Message  n'LN le Mar 4 Déc - 21:27

Je trouve ce sujet très interessant!
Pourrais tu nous donner quelques exemples d'espèces pour chacunes des stratégies que tu évoques?

Sinon j'aimerais des précisions sur les nucléateurs et les cryoprotecteurs. De quel type de molécules s'agit-il? Comment tout cela fonctionne?

En espérant ne pas trop t'embeter Embarassed
avatar
n'LN
timide
timide

Nombre de messages : 18
Niveau et domaine de formation : Master 1 biologie
Etablissement : Université Claude Bernard
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum