le SIADH

Aller en bas

le SIADH Empty le SIADH

Message  baptiste le Jeu 15 Mai - 23:24

L'hyponatrémie est définie par une diminution de la concentration plasmatique de sodium<135mmol/L, associée à une diminution de l'osmolarité plasmatique. La mortalité est entre 10 et 50% en fonction de la cause et de la vitesse d'installation.

Le Syndrome de Sécrétion inapropriée d'ADH est la cause la plus fréquente d'hyponatrémie chez les patients hospitalisés.
En effet : Au niveau rénal, la ADH se lie sur des récepteurs (AVPR2) des cellules du tube collecteur, ce qui concourt, par l'intermédiaire d'une protéine G, à l'augmentation du taux d'AMPc. L'AMPc active des protéines kinases de type A qui phosphorylent des aquaporines (AQP2). Les aquaporines (canaux hydriques), qui sont initialement présentes dans des vésicules cytoplasmiques, migrent vers la membrane apicale où elles facilitent le passage de l'eau vers l'interstitium rénal, à travers les cellules du tube collecteur.
On va donc observer une hyperosmolarité urinaire (>300mosmol/kg), associée à une hypoosmolarité plasmatique.
On comprend donc que cette hyponatrémie du à "un ecces d'eau" dans le plasma réponde bien à la restriction hydrique.
Un autre versant du traitement du SIADH, visant une correction plus rapide des troubles, consiste en la perfusion de sérum salé hypertonique, associé à des diurétique (pour éviter la surcharge volémique).

_________________
Master2 Recherche Neurosciences
5ème année de Médecine
UCB Lyon1
baptiste
baptiste
communicatif
communicatif

Nombre de messages : 49
Age : 35
Niveau et domaine de formation : interne d'Anesthési - Réanimation 2eme semestre + M2R neuroscience
Etablissement : lyon 1
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum