La neurogénèse dans le système nerveux central

Aller en bas

La neurogénèse dans le système nerveux central

Message  Margaux le Jeu 5 Juin - 12:08

La neurogénèse dans le système nerveux centrale EXISTE. En tout cas c'est ce que prétendent les chercheurs depuis quelques années, je n'afirmerai rien à titre personnel car on sait tous que ce qui est vrai un jour peut être faux le lendemain en matière de sciences. Donc considérons que ce qui est considéré comme vrai est vrai...
Alors petit historique :
- en 1992, des chercheurs ont vu qu'en prélevant des cellules de la zone sous ventriculaire et en les mettant en culture cellulaire, ils pouvaient obtenir des neurosphères (amats de cellules nerveuses indifférenciées qui prolifèrent) et que ces cellules étaient capables de se différencier en différents types de cellules neurales comme les neurones, les cellules gliales etc.
Cette technique fonctionnait en prélevant des cellules un peu n'importe où dans le cerveau, donc il semblerait qu'il y ait des cellules souches neurales un peu partout.

En revanche, la différenciation in vivo, donc la véritable neurogénèse, c'est une autre histoire. A ce jour, son existence a été clairement démontrée dans le bulbe olfactif (lieu d'entrée des afférences sensorielles olfactive dans le cerveau), dans le gyrus denté de l'hippocampe mais en quantité beaucoup plus faible (une des deux partie de l'hippocampe, zone de la mémoire), et dans le complexe vagal dorsal (à très faible taux).
Certains des plus grands chercheurs du monde se chamaillent depuis des années pour se mettre d'accord la dessus et il a fallu l'arrivée du nouvelle technique pour qu'ils s'accordent sur ces faits. La discussion est loin d'être terminée en ce qui concerne de nombreuses autres régions du cerveau : la substance noire, les cortex, l'amygdale, le striatum, l'hypothalamus...

La neurogénèse dans l'hippocampe :
Les cellules souches se trouvent dans la couche subgranulaire du gyrus denté. Elles se divisent puis migrent jusqu'à la couche granulaire où elles se différencient.

La neurogénèse dans le bulbe olfactif :
Les cellules souches se trouvent ici dans la zone sous ventriculaire, c'est à dire relativement loin du bulbe olfactif. Elles se divisent puis migrent grâce au flux rostral migratoire, une voie qui permet au cellules de migrer facilement à l'aide de cellules gliales qui les entourent, les guident et les nourissent. Une fois dans le bulbe olfactif (BO), les cellules subissent une migration radiale pour parvenir aux couches granulaire (90% des cellules néoformées) et périglomérulaire (10%), c'est à dire les deux types de cellules inhibitrices du bulbe olfactif. D'autre part, un faible pourcentage des cellules néoformées deviennent des cellules gliales.

Les évènements influençant la neurogénèse :
Une privation sensorielle olfactive diminue la survie des neuroblastes néoformées issues de la zone sous ventriculaire pendant leur migration et leur différenciation. Cela n'a en revanche pas d'effet sur les nouvelles cellules déjà différenciées.
Un enrichissement olfactif double le nombre de neurones néoformées dans le BO et augmente les capacités mnésiques des animaux lors d'un test de reconnaissance d'odeur (les animaux reconnaissent une odeur donnée pendant plus longtemps).
Un enrichissement non olfactif de la cage de souris double le taux de neurones néoformés dans l'hippocampe et augmente les performances mnésiques dans un test de mémoire.
Les enrichissement augmentent surtout la survie des neurones, et non la prolifération.
Un apprentissage hippocampe-dépendant augmente également la neurogénèse dans l'hippocampe.

Effets du blocage de la neurogénèse :
Le blocage de la neurogénèse par irradiation avec des rayonnements gamma (qui tuent surtout les cellules en division) a pour effet de diminuer la rétention dans les tests d'apprentissage.
D'autre part, les antidépresseurs ont pour effet de diminuer l'anxiété et d'augmenter la neurogénèse. Si on bloque la neurogénèse dans l'hippocampe par irradiation chez des souris, les antidépresseurs perdent leur effet sur l'anxiété. Il semble donc que les antidépresseurs agissent sur les symptômes des patients déprimés via une augmentation (ou une restauration) de la neurogénèse dans l'hippocampe.

_________________
Master1 Physiologie et Neurosciences
UCB Lyon1
avatar
Margaux
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 157
Niveau et domaine de formation : Master2 neurosciences (recherche)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neurogénèse dans le système nerveux central

Message  Adrien le Jeu 5 Juin - 13:07

Wouhhaou ! Shocked superbe réponse...


Par contre, t'aurais quelques schémas récapitulatifs pour les plus nuls d'entre nous Rolling Eyes qui aurait tout oublié de leur cours de neurophysio Embarassed

pour nous rappeler où se trouve :
la substance noire, les cortex, l'amygdale, le striatum, l'hypothalamus...
(j'ai une vague idée du dernier...Wink )

N'oubilons pas que nous avons de plus en plus un publique de néophyte à qui il est bon de replacer les bases pour qu'ils puissent suivre le fil conducteur sans problème ! tongue

Merci encore pour cette réponse, Margaux !

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neurogénèse dans le système nerveux central

Message  Margaux le Jeu 5 Juin - 17:04

Voici un schémas de cerveau adaptés de George et al. (2006),
La Découverte. Vue latérale externe de l’hémisphère droit à
gauche et vue médiane de l’hémisphère droit à droite.



Il n'y a pas tout dessus, mais en gros le striatum, la substance noire et l'hypothalamus c'est tout localisé dans le même coin, entre le thalamus, l'amygdale et l'hippocampe.
Pour des images plus précises :
http://www.neuropsychopathologie.fr/downloads/structure_cerveau002.jpg
http://www2.unil.ch/edab/old/images/Cerveau/Notions_danat/Rozen215b.gif
le striatum (ou neostriatum) est une structure nerveuse paire regroupant le noyau caudé, le putamen et le fundus qui unit ventralement le noyau caudé et le putamen (dixit wikipedia).
Les cortex sur le schéma, c'est tout ce qui est à la surface, plein de replis.


Dernière édition par Margaux le Jeu 5 Juin - 18:57, édité 1 fois

_________________
Master1 Physiologie et Neurosciences
UCB Lyon1
avatar
Margaux
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 157
Niveau et domaine de formation : Master2 neurosciences (recherche)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neurogénèse dans le système nerveux central

Message  Adrien le Jeu 5 Juin - 18:14

Super !!!

Merci mam'zel Very Happy

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neurogénèse dans le système nerveux central

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum