Quel serpent ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  le pacha le Jeu 12 Juin - 17:49

Roger (sa femme) a vu dan sa haie un "serpent" de environ 30 cm de la taille d'un petit doigt et noir, noir
qué sa co ?
avatar
le pacha
Muets
Muets

Nombre de messages : 4
Niveau et domaine de formation : super plasturgiste sans AUCUNE connaissance bio
Etablissement : d\'une grande hauteur
Date d'inscription : 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Adrien le Ven 13 Juin - 12:09

Ouhla ! c'est un peu difficile a dire !

Tout d'abord parceque la taille n'informe pas vraiment sur l'espèce, puisque celle-ci varie fortement avec l'age, et que la variance des tailles chez les espèces françaises n'est pas enormes.

Et pour la couleur, "noir" n'est pas la couleur la plus original du monde animal, sans parler de la subjectivité que l'on a lorsque l'on determine une couleur.

Mais on peut vous aider à reconnaitre un serpent et en determiner l'espèce pour la prochaine fois que vous en croiserez un ! Very Happy

Toute premiere différencier les colubridae des viperidae puisque souvent ce qui vous interresse le plus est : est-ce-que c'est une vipère ou une couleuvre ?

Trois critères essentiels:
- La Taille des Ecailles de la tête
- La forme de l'oeil
- le nombre d'ecailles sous l'oeil
Attention aux critères du type : "la tête triangulaire", "les arcades prononcées", ils peuvent etre très trompeurs


Photo 1 : Une couleuvre d'Escluape (Elaphe longissima)
Photo 2 : Une vipère aspic (Vipera aspis)

La couleuvre possède de grosses ecailles, un oeil rond, et une seule rangée d'ecailles sous l'oeil.
A l'inverse, la vipère a de petites ecailles, une pupille fendu verticalement, et plusieurs rangées sous l'oeil.

Il existe dans notre région, essentiellement, 4 espèces de couleuvres, et 3 espèces de vipères :

La Couleuvre à collier (Natrix natrix)
caractéristiques : un collier noir à la base de la tete, couleur gris jaune tachée de noir

La Couleuvre verte et jaune (Coluber viridiflavius)

caractéristiques : couleur sombe sur le dessus souvent marron avec un cadriallage (point jaune), et très clair sur le ventre. La femelle peut atteindre une grande taille. Ce serpent grimpe aux arbres et il arrive qu'il chute. Si vous recevez un serpent sur la tête en vous baladant en foret, il est de grande chance que ce soit lui. Ne vous inquietez pas, il n'est absoluement pas vénimeux. Ce serpent possède malgré tout un comportement parfois aggressif et n'hesite pas à mordre, même si cette morsure n'est pas dangereuse, elle peut etre douloureuse. Donc pas de panique, ni de folie Razz

La Couleuvre d'Esculape (Elaphe longissima)
photo ci-dessus

caractéristiques : Grisonnante, dépassant le mêtre a l'age adulte
Tres peu sauvage, elle s'approche facilement des habitations et est également une bonne grimpeuse. C'est elle que vous croiserez le plus souvent dans votre jardin ou sur votre balcon.

La Couleuvre vipérine (Natrix maura)

caractéristiques : doit son nom à le bicoloration de ces écailles, donnant un aspect plus fragmenté, et la forme triangulaire de sa tête, ressemblant ainsi plus encore à une vipère ! Mais ne nous laissons pas abusé : sa pupille est rond Wink
Elle privilègie généralement les cours d'eau.

La vipère aspic (Vipera aspis)

caractéristiques : la plus commune, elle prend de nombreuses couleurs (noirs, rouge, jaune, verte..) et ceci dans une meme portée.
Elle favorise les milieux secs et rocheux mais il peut lui arriver de piquer un plongeon dans une mare ou une rivière calme.

La vipère d'Orsini (Vipera ursinii)
(pas de photo malheureusement) : lien vers photo sans droit d'utilisation
caractéristiques : Les mâles sont de couleurs brune, grise, jaune ou vert olive tandis que les femelles sont plus foncées. Il y a une ligne continue noire ou brun sombre en zigzags sur leur dos

La vipère Péliade (Vipera berus)

caractéristiques : corps épais, vis dans les milieux rocheux. Très présente dans les alpes.

Je rappelle que ces deux dernières espèces sont protégés par des directives européennes, puisque classées vulnérable, et qu'il est donc formélement interdit de les chasser sous peine d'amande.


Toutes ces photos sont issues du site de P. Dubois, http://pdubois.free.fr


Dernière édition par Adrien le Ven 20 Fév - 17:29, édité 1 fois

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Elise le Mar 17 Juin - 21:11

Très bon petit topo!!
Je vais rajouter simplement qu'un petit "serpent noir" dans une haie peut aussi être un orvet (Anguis fragilis, aussi appelé communément serpent de verre). Ce n'est pas un reptile du sous-ordre des Ophidiens comme les serpents vrais mais un Saurien, donc un lézard apode. Il apprécie les endroits frais et humides comme les haies ou les sous-bois et se retrouve fréquemment dans les jardins, même si on l'observe assez rarement: en effet il se creuse aisément des galeries souterraines, fuit le soleil et est actif surtout le soir. Il mesure en général entre 30 et 50 cm de long.
Voilà, ça n'engage que moi comme il n'y a pas de photo, mais vu la description de la bête je pense qu'il y a de fortes chances que votre serpent soit un lézard!
Elise



_________________
Master2 Bioévaluation des écosystèmes et expertise de la biodiversité
UCB Lyon1
Modératrice Domaine Ecologie
avatar
Elise
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 114
Age : 31
Niveau et domaine de formation : Master 2 Bioévaluation des écosystèmes et expertise de la biodiversité
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 18/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Adrien le Jeu 19 Juin - 13:44

ah oui...
suis-je bête !!

Lorsque l'on connait un peu ces groupes, la différence entre un orvet et un serpent est assez simple, nottament par le type d'écailles qui est très différentes (voir photos) et surtout complétement homoforme sur l'orvet alors que celles-ci prennent des tailles différentes sur le serpent (plus large sur le ventre que sur le dos par exemple...)
Mais il est fortement possible de les confondre, nottament dans le cas que tu nous présentes

Merci Elise pour ce complement d'information !!
cyclops

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Rom1 le Ven 13 Fév - 11:56

Adrien a écrit:Attention aux critères du type : "la tête triangulaire", "les arcades prononcées", ils peuvent etre très trompeurs

Si un serpent à tête triangulaire n'est pas forcément une vipère, à l'inverse, est-ce qu'un serpent à tête non-triangulaire ne peux pas être une vipère ?
Ou les vipères aussi, elles font des sales coups pour tromper l'ennemi (genre j'ai pas la tête triangulaire, tu peux t'approcher tu crains rien, et crac, slurp, j't'ai bien eu, salo d'prom'neur) ?

Rom1
timide
timide

Nombre de messages : 14
Niveau et domaine de formation : Histoire et Archéologie Médiévale
Etablissement : Lyon 2
Date d'inscription : 11/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Adrien le Sam 14 Fév - 14:48

Il est vrai que ce sont plutôt les non-venimeux qui imite les vénimeux
(le venin etant souvent une arme de défense, on la dissimule rarement !)

Toutefois, ce sont des critères relativement subjectifs en comparaison de la forme de la pupille ou le nombre d'ecaille entre l'oeil et la machoire.
Bien sur, il n'est pas évident de les compter, lorsque l'on est surpris par un serpent inconnu lors d'un picnique champetre !
Disons que, si vous avez un doute, soyez prudent.

Autre chose, nous avons parlé ici des espèces communes dans notre région (rhone-alpes). Mais bien d'autres espèces existent bien entendu.
Et si les couleuvres françaises ne sont pas dangereuses, ce n'est pas le cas dans le monde entier, nottament en Afrique où certaines espèces sont mortelles pour l'homme.

Autre conseil :
en ce moment, il fait froid et nous restons tous bien au chaud dans nos maison. Mais au moment où les beaux jours nous reviendrons (si si, ça arrivera), soyez prudent lors de vos premières sorties pic nique. Le mois d'Avril est également la periode de repoduction pour nos amis rampants. Et s'il ne sont pas plus aggressif, ils ont juste autre chose derrière la tête qui les rends parfois moins méfiants et plus téméraires. C'est à cette periode que le taux de morsures est le plus élevé !

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Rom1 le Sam 14 Fév - 16:47

C'est pô plus dangereux aussi parce qu'une légende tenace veut qu'à le sortie de l'hibernation, ils aient plus de venin, vu quils ont encore mordu personne ?
Je crois que j'avais lu qu'une vipère injecte le venin à peu près une fois sur deux, c'est vrai ou c'est une idée reçu ?
Si oui, qu'est ce qui conditionne l'injection ou non ?
Il parait que les pharmacies achèteles vipères à qui les capture. Pis après, on récuppère le venin, puis on fait réagir des anti-corps de cheval (qui est immunisé contre le venin, c'est du moins ce qu'on dit), pour en extraire les bons anti-corps et produire un antidote ?

Rom1
timide
timide

Nombre de messages : 14
Niveau et domaine de formation : Histoire et Archéologie Médiévale
Etablissement : Lyon 2
Date d'inscription : 11/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Adrien le Ven 20 Fév - 17:10

Pour la sortie de l'hibernation et la quantité de venin, je ne pense pas que cela joue vu la quantité injecté et la vitesse de secretion dans les glandes même si je ne l'affirmerai pas.
Peut-etre est ce plus lié à une plus forte concentration du venin et non pas à une plus forte quantité...

Pour les deux autres points, est-ce-qu'un herpeto' saurait ?

Le fait d'injecter du venin une fois sur deux est plus lié à une probabilité de secretion qu'à un processus d'alternance. C'est à dire que tu as 50% de chance qu'elle est lieu. Cela me parait bizarre si le venin est utilisé contre les proies (aucun interet de ne le secréter qu'une fois sur deux). Dans ce cas c'est peut-etre plus lié à une concentration limite pour avoir une action sur l'homme (les reflexions sont souvent anthropocentrées) qui fait qu'on a une chance sur deux de contrer le poison sans qu'il est d'effet sur notre corps. Dans ce cas la condition de la personne mordue modifierait très certainement cette probabilité de reaction. (Tout est au conditionnel, je donne un point de vue et non une information)

Pour ce que tu demandes sur l'antidote, comme tu dis, le principe doit etre là, même si la légende exagère toujours. Les pharmacies ne recupère tres certainement pas les vipères capturées, d'autant que la plupart des espèces sont protégées. En revanche le fait que des individus d'elevage dont le venin serait prélevés pour construire une batterie d'anticorps à partir de mammifères proches de nous (comme souvent le porc) permettant ainsi de servir de contrepoison me parait très plausible.
Information à vérifier !

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink
avatar
Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 34
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Rom1 le Sam 21 Fév - 16:16

Ba merci, si quelqu'un d'autre ici en savait plus et avait la bonté d'apporter sa pierre à l'édifice, je lui en serait reconnaissant Wink.

Rom1
timide
timide

Nombre de messages : 14
Niveau et domaine de formation : Histoire et Archéologie Médiévale
Etablissement : Lyon 2
Date d'inscription : 11/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel serpent ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum