17 Décembre, les mâles satellites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17 Décembre, les mâles satellites.

Message  Alix le Mer 17 Déc - 21:35



Les stratégies reproductrices représentent une dimension capitale de la fitness et du succès reproducteur. Ce sont des comportements moins efficaces, en principe, que les stratégies dominantes. Elles sont réalisées par un nombre plus réduits d’individus, mais sont finalement avantageuses à l’échelle de l’espèce. On peut, par exemple citer le comportement des mâles satellites de plusieurs espèces.



Chez les amphibiens :

Les mâles silencieux de la grenouille taureau (Rana catesbeiana) sont plus petits et n’ont aucune chance de défendre un territoire, pourtant ils arrivent à se reproduire ! Ils arrivent à intercepter des femelles quand elles s‘approchent des mâles chanteurs. Leur taux de succès reste cependant faible (un taux de réussite de 2/73 environ, soit moins de 3%). On les appellera des mâles satellites.

Chez la rainette il n’y a pas de différence de taille entre les sexes et les mâles silencieux ont pratiquement le même succès reproductif que les mâles chanteurs. La stratégie silencieuse peut se maintenir car l’appel a un coût : le coassement des grenouilles est d’un coût énergétique important et attire les tortues prédatrices ou les chauve-souris.



Chez les reptiles :

Le lézard Uta stansburiana de Californie (lézard nain de 5 grammes) possède 3 types de stratégies mâles:

Des individus ont une gorge orange et sont très agressifs (couleur orange et agressivité liées à un haut niveau de testostérone). Ils possèdent de grands territoires où vivent plusieurs femelles.

D’autres individus on une gorge bleue foncée et sont moins agressifs. Leurs territoires sont plus petits.

Le troisième type d’individus possède une gorge à rayures jaunes et ressemble aux femelles. Ces lézards ne possèdent pas de territoire. Ils se comportent comme des femelles et « volent » des copulations. Il s'agit d'une stratégie sournoise.



Chez les insectes :

Le grillon a comme prédateur des mouches parasites Tachinides Ormia ochracea. Les mâles chanteurs sont parasités à 80% et les mâles satellites seulement à 14%.

Les mâles des mouches scorpion (Mécoptères) s’accouplent après avoir offert à la femelle un insecte tout juste capturé, en guise de cadeau nuptial. Certains mâles adoptent la posture femelle pour attirer un mâle et lui subtiliser son cadeau. C’est une tromperie caractérisée, mais elle n’apparaît que dans le contexte sexuel et est très stéréotypée.



Chez les oiseaux :

Le combattant varié (Philomachus pugnax) a aussi des mâles satellites. Les mâles résidents ont un tout petit territoire, appelé lek, de 30 cm de diamètre, ils sont reconnaissables à leur collerette noire. Les mâles satellites sont à collerette claire et ne sont pas agressifs, ils s’associent à un résident. Parfois le résident le chasse, mais il peut aussi le tolérer, alors pendant que le résident est occupé à se battre, le satellite va s’accoupler. La couleur de la collerette est déterminée génétiquement.


Informations obtenues sur le site http://irbi.univ-tours.fr et le livre Le comportement animal, par David McFarland, Jacqueline d' Huart, René Zayan.

avatar
Alix
discret
discret

Nombre de messages : 8
Age : 33
Niveau et domaine de formation : Master 2 Bioévaluation des Ecosystemes et Expertise de la Biodiversité
Etablissement : Université Claude Bernard Lyon 1
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum