24jan09: Qu'est-ce-que la Théorie endosymbiotique en série?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce-que la Théorie endosymbiotique en série ?

36% 36% 
[ 4 ]
9% 9% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
27% 27% 
[ 3 ]
18% 18% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
9% 9% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 11

24jan09: Qu'est-ce-que la Théorie endosymbiotique en série?

Message  Adrien le Sam 24 Jan - 18:50

Qu'appelle-t-on la Théorie endosymbiotique en série (ou SET : Serial Endosymbiotic Theory) ?


Dernière édition par Adrien le Dim 1 Mar - 13:47, édité 1 fois

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink

Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 33
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24jan09: Qu'est-ce-que la Théorie endosymbiotique en série?

Message  Adrien le Sam 14 Fév - 13:48

On y croyait plus, et pourtant... comme quoi tout arrive !

Milles excuses pour ce temps de néant sur notre fameux jeu de la semaine, mais le temps manque à notre equipe de modération...

Qu'est-ce-que la Théorie endosymbiotique en série?

Pour répondre à cette question, commençons par définir l'endosymbiose !
La symbiose est le terme désignant l'union forte et durable de deux organismes d'espèces disctinctes, voire le plus souvent éloigné phylogénétiquement. Cette relation pouvant être positive comme négative entre les partenaires.
Un gradient s'établit du parasitisme stricte (coût pour l'un des partenaires) vers le mutualisme complet (benefice reciproque).

Margulis propose en 1967 que certains orgnaites cellulaires, comme les mitochondries et les chloroplastes, est une origine bactérienne et soient d'anciens parasites de la cellule eucaryote (dont nous sommes formés), devenu mutualistes. A force d'une association étroite ne permettant plus à la bactérie de vivre sans son hôte ni à l'hote de vivre sans ces partenaires endosymbiotiques (ce que l'on appelle des endosymbiotes primaires ou obligatoires), la perte de certains gènes et l'echange de partie du génome entre les endosymbiotes (ADN mitochondirale) et l'hote (ADN nucléaire).

Certains auteurs (De Duve 90) propose même une origine similaire à d'autres organites non équipé de leur propre ADN comme les microcorpuscules, de part leur mode de croissance et la nature de leur membrane.


Margulis (1993) Symbiosis in cell evoultion 2nd Ed. NY Freeman p.419
De Duve (1990) Construire une cellule : Essai sur la nature et l'origine de la vie Paris Intereditions

_________________
Doctorant en Ecologie
UCB Lyon1
Administrateur
mon avatar est un Curculio nucum, balanin de la noisette, pour ceux qui ne l'aurait pas reconnu Wink

Adrien
Squatteurs
Squatteurs

Nombre de messages : 398
Age : 33
Niveau et domaine de formation : Doctorant Ecologie (LBBE)
Etablissement : UCB Lyon1
Date d'inscription : 08/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ladoua.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum